Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Sylvie Subrenat-Chene
Le 18 septembre 2019
Hommage à Janou CORRE

Hommage à Janou CORRE

Cet été, nous avons appris avec tristesse la disparition de Jeanne-Marie CORRE dite "Janou", ancienne Présidente de l'association. Nous souhaitons lui rendre l'hommage qu'elle mérite au travers de quelques souvenirs évoqués par Sylvie SUBRENAT-CHENE, secrétaire de notre association.

"Ma 1ère rencontre avec Janou c'est aussi ma 1ère AG... qui a bien failli être la dernière. Nous étions le 8 mars 1997 et le bureau de l'ANIPS démissionnait en bloc, annonçant la dissolution de l'association.

Ce n'était pas possible et des voix se sont élevées : Bernard CARON et Janou CORRE ont listé les rôles à dispatcher. Et c'est ainsi que nous nous sommes embarqués dans cette formidable aventure humaine. Janou a accepté la fonction de Présidente qu'elle assumera durant 10 ans.

L'ANIPS était sauvée!

A cette époque, les réunions pouvaient encore se faire à la maison et ces réunions conviviales ressemblaient surtout à des réunions amicales où chacun parlait de ses joies et difficultés, en prenant son temps. Le thème prépondérant étant l'organisation de l'AG qui se déroulait un samedi après-midi dans une salle d'hôtel parisien. L'association était surtout en lien avec le Dr BLANCHET-BARDON (Hôpital St-Louis).

Je vous parle d'un temps où notre journal "à fleur de peau" était fabriqué artisanalement, tapé à la machine, photocopié, le tout en noir et blanc. Le siècle dernier!

Que de chemin parcouru en 10 ans...

Mais au delà des progrès techniques, l'objet de l'ANIPS était le même : rassembler et soutenir les personnes touchées par l'ichtyose.

Et cela Janou savait le faire!

Pour ceux qui l'on connue, c'était sa gentillesse et son empathie qui marquaient tout d'abord; sa nonchalance aussi.

Bercée un temps par des rythmes africains, Janou prenait son temps; pour observer, pour écouter, et pour parler aux grands comme aux petits. Faire part de son expérience de femme mûre atteinte d'ichtyose. C'est tout cela que je garderai en mémoire : ses qualités humaines... ses yeux clairs et son sourire... fixés par l'objectif lors des 20 ans de l'association en compagnie de notre également regretté parrain d'un jour, Michel GALABRU.

Si nous sommes là, si je suis encore là 2019, c'est aussi grâce à elle.

Ne l'oublions pas : si l'AIF existe aujourd'hui c'est parce que Janou, avec humilité et abnégation, a su préserver l'ANIPS de la dissolution."

MERCI Janou !

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Hommage à Janou CORRE

Hommage à Janou CORRE

Cet été, nous avons appris avec tristesse la disparition de Jeanne-Marie CORRE dite "Janou",...

Sylvie Subrenat-Chene
18 septembre 2019
5 octobre: Vétathlon du Maquis à Saint-Marcel (56)

5 octobre: Vétathlon du Maquis à Saint-Marcel (56)

C’est le samedi 5 octobre dans de parfaites conditions climatiques que s’est déroulée la...

Guillaume Maneuf
2 septembre 2019
6 octobre: Trail des Glières pour soutenir Noam et l'AIF

6 octobre: Trail des Glières pour soutenir Noam et l'AIF

Thorens Glières est situé en Haute Savoie au cœur des montagnes des Alpes. Pour cette 9ème...

Anne Audouze
1 septembre 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus